Le choix du modèle de développement a toujours fait l’objet de controverses doctrinales. Cependant, l’industrialisation semble être l’un des modèles les plus réussis au fil des siècles. Ainsi, la politique d’industrialisation comme moyen de dynamiser l’économie est le sujet de cet article.

Industrialisation : un facteur incontournable de développement

Il ne fait plus de doute que l’industrialisation est l’un des moyens privilégiés pour asseoir le développement économique. Vous pouvez voir ce site maintenant pour plus d’informations. Le développement, tel que défini, est le transfert radical de secteurs de l’économie et, parmi ces secteurs, nous pouvons citer l’agriculture et l’élevage. En fait, tous les pays qui ont opté pour l’industrialisation de leur secteur agricole sont aujourd’hui des pays presque développés. 

C’est le cas de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie, pour n’en citer que deux. Aujourd’hui, le terme « pays industrialisés » prend tout son sens, car ces pays sont assimilés aux pays développés. En pratique, les pays industrialisés doublent leur production agricole, ce qui n’est pas le cas des pays sous-développés. Les pays développés créent de la valeur ajoutée et favorisent une économie réelle capable de stimuler d’autres secteurs. 

Comment l’industrialisation transforme l’économie

Les aspects positifs de l’industrialisation sont énormes. Au fur et à mesure que les usines de production se multiplient, les directeurs d’usine feront des bénéfices qui seront réinvestis dans l’économie, ce qui aura une incidence sur les finances publiques et le pouvoir d’achat des travailleurs. L’industrialisation permet également la création d’une véritable activité économique avec le développement des relais de distribution. L’industrialisation permet également d’améliorer les moyens de production, ce qui tend à augmenter les quantités produites. 

D’autre part, les populations bénéficieront de l’obtention des produits dont elles ont besoin à des coûts normalement accessibles. Si les pays en développement espèrent sortir de leur situation désastreuse, ils doivent opter pour une politique d’industrialisation. C’est pourquoi la Banque africaine de développement, par l’intermédiaire d’Akinwumi Adesina, a suggéré que les pays africains industrialisent leurs économies.