Élément de défense, la base d’une plaque chauffante de cuisine sert à la fois d’accent décoratif et d’élément de sécurité en protégeant les murs et les revêtements muraux contre les coups, les bosses et autres dommages. La base d’une hotte est vulnérable aux dommages causés par les entailles en raison de son emplacement au-dessus de la surface de cuisson. Avez-vous l’intention d’en installer une ? Dans la suite, vous découvrirez quelques facteurs pour faire un choix optimal.

Veillez au matériau

La première chose à laquelle il faut penser lorsqu’on envisage d’installer une base de hotte est le matériau dont il est fait. Vous pouvez lire le site pour plus d’informations. En effet, vous devez savoir que ce gadget de cuisine doit être résistant à la chaleur, à l’abrasion et à l’eau. Les casseroles existent à la fois en verre et en acier inoxydable, et on peut les trouver dans les magasins de fournitures de cuisine. Il s’avère que les plaques de cuisson en verre sont les plus résistantes à la chaleur de toutes les options disponibles. Elles peuvent résister à des températures d’environ 500 degrés Celsius et sont également étanches à l’air. Vous pouvez compter sur la fiabilité de ces outils. Contrairement aux produits concurrents, les plaques chauffantes en inox durent beaucoup plus longtemps. Les surfaces chauffantes en acier inoxydable sont de plus en plus populaires en raison de leur durabilité, de leur résistance à la chaleur, à l’eau et à la corrosion, et de leur attrait général.

Évaluez les dimensions

Pour être conforme à la loi, une base de hotte doit être installée à moins de 10 centimètres de la surface de cuisson. Il est également nécessaire de nettoyer l’ensemble du mur séparant le bureau de l’hôtel. Il faut savoir que la hauteur typique d’une hotte est de soixante centimètres. Dans le cas où votre hotte est un peu plus grande, vous pouvez faire fabriquer un socle sur mesure. L’épaisseur doit toutefois être comprise entre 4 et 6 millimètres.