La loi exige que chaque conducteur de deux-roues, même de grosses motos comme le motard, doit faire une souscription de garantie de responsabilité civile. Tout conducteur ayant fait cette souscription à une telle assurance bénéficie également du principe d’assurance tous risques. La protection corporelle du conducteur a un mode de fonctionnement et présente aussi des avantages. Cet article vous en dit plus.

Fonctionnement de la garantie pour le conducteur

La protection corporelle constitue une assurance très importante pour les conducteurs. Si vous opter de compléter ceci à l’assurance pour de votre moto, vous serez indemnisé sur des préjudices corporels que vous avez subis des suites d’un accident responsable. Ainsi, APRIL Moto vous invite à connaître ses trois niveaux de protection et de les adopter, cliquez ici. Il vous donne une indemnisation allant à 150 000 € pour son le premier, 300 000 €pour une protection Plus, puis 600 000 € pour profiter du niveau Premium. En effet, pour bénéficier de tout ceci, il vous faut une invalidation qui soit supérieure à 15 %, ou carrément 10 % de l’offre Premium. En cas de décès d’une personne ayant faire cette souscription d’assurance, sa conjointe ou son conjoint percevra une somme de 15 000 € pour le niveau 1, 20 000 € pour celui Plus et 30 000 € pour le niveau Premium. Pour les mineurs, quel que soit leur niveau de souscription, ils reçoivent un versement de 3 000 €. Aussi, quoi qu’en soit votre taux d’invalidité, les frais médicaux, la perte de revenus allant à 1 500 € sont pris en charge.

L’importance de la garantie corporelle

La garantie corporelle n’entre en jeu qu’après un cas d’accident responsable ou seul. Mais le constat est que 40 % des accidents qui sont mortels épargnaient les tiers responsables. Ces derniers n’y sont pas impliqués. Les conducteurs de motards ne déclarent souvent pas les accidents dont ils sont les seuls responsables. Ce qui fait que ces cas sont malheureusement oubliés dans l’établissement des statistiques. Alors que l’invalidité exprime le besoin d’être assuré afin de faire face à la réparation des dégâts.