L’azalée est un arbuste que vous pouvez planter à l’intérieur comme à l’extérieur de votre bâtiment pour lui donner un joli visage. Mais il faut savoir que toutes les régions ne sont pas favorables au développement de cette fameuse plante. Vous devez donc opter pour la variété que vous maîtrisez afin de bien répondre à ses exigences. Découvrez dans cet article deux types d’azalée qui se développent dans deux différents pays.

A la découverte de l’azalée Japonaise

Le saviez-vous ? Vous pouvez planter de l’azalée au Japon et la voir fleurir durant de nombreuses années. C’est pour vous dire que le japon dispose d’un type d’azalée appelée « l’azalée Japonaise ». Cette plante a trouvée toutes les conditions qui lui faut sur le sol Japonais. C’est un arbuste fleurissant qui a une hauteur de 1 à 2 mètres au plus. Le temps favorable pour cette plante au japon est le printemps. Dans les mois d’avril-mai elle transforme totalement l’endroit où elle se trouve avec son aspect multicolore. Pour aider cette fameuse plante à décorer votre terrasse, il est conseillé de garder l’endroit où elle se trouve au frais. N’oubliez surtout pas de l’arroser. Visitez ce site afin d’obtenir plus de détails sur comment lutter contre les maladies caractéristiques de l’azalée.

L’azalée Chinoise : une plante qui ressemble à l’azalée japonaise

Ce qu’il faut savoir sur l’azalée chinoise est qu’elle a à peu près les mêmes caractéristiques que l’azalée japonaise. Cependant, du point de vue de la taille, la remarque faite est que l’azalée chinoise est plus grande que l’azalée japonaise. Cette plante se nomme ainsi car, les conditions du climat de la chine favorisent son développement. Elle se sent donc plus à l’aise dans ce pays. Concernant le moment pour planter l’azalée de chine, ce qu’il faut retenir est que cette plante aime la fraîcheur, raison pour laquelle il est mieux de la cultiver en automne.